« Faire Apparaître »

Romina Bassu Musa
Rosario Vicidomini
Simone Geraci
Parenthesis
Clr60c 11
Geraci1
Clr60c 16
Geraci4

« Faire Apparaître »

La Galerie Teodora présente « Faire Apparaître », une exposition qui réunit pour la première fois à Paris les œuvres de trois jeunes artistes italiens : Romina Bassu, Simone Geraci et Rosario Vicidomini. Trois parcours, trois expériences, trois influences diverses liées par une sensibilité similaire.
« Faire Apparaître » n’a pas de thème, c’est une rencontre, une confrontation, un échange. Chacun vient avec son idée, son médium, son support de prédilection pour nous proposer un regard sur la peinture, sur ce besoin de peindre, le tout, dans un dialogue polyphonique simultané. La Galerie Teodora présente « Faire Apparaître », une exposition qui réunit pour la première fois à Paris les œuvres de trois jeunes artistes italiens : Romina Bassu, Simone Geraci et Rosario Vicidomini. Trois parcours, trois expériences, trois influences diverses liées par une sensibilité similaire.
« Faire Apparaître » n’a pas de thème, c’est une rencontre, une confrontation, un échange. Chacun vient avec son idée, son médium, son support de prédilection pour nous proposer un regard sur la peinture, sur ce besoin de peindre, le tout, dans un dialogue polyphonique simultané. Romina Bassu nous présente un éventail de figures féminines dont l’humanité résiduelle est définie par le rôle et l’identité sociale. Ses œuvres portent sur la bourgeoisie des années 50 dans laquelle les hommes et les femmes expérimentaient pour la première fois la consommation de masse. Ces nouveaux consommateurs, que l’artiste dépeint, fraichement urbanisés et de plus en plus anonymes sont en quête de nouveaux repères. Réalisés à l’acrylique dans une « logique des privations », les protagonistes de ses toiles aux visages brouillés, décrivent les détails effacés par le temps comme les pellicules des vieux films ou des photos anciennes. Ces sujets dépourvus de leurs traits deviennent anonymes et se transforment en personnages symboliques et universels.
Simone Geraci s’intéresse aussi à l’individu et à ses facettes. Mais ses sujets sont avant tout un choix esthétique, un prétexte pour sa peinture. Il trouve son inspiration dans des photos vintage, des archives, des albums de famille ou aux marchés aux puces. « Ses femmes » aux regards rêveurs, font référence au temps passé. Par leurs traits, elles suggèrent l’idée du temps suspendu et immobile dans lequel elles apparaissent figées et impassibles. L’ensemble de l’œuvre est dominé par une grand tension exprimée par le regard, le point de fuite, les gestes retenus et imperceptibles. Au regard du peintre de la Renaissance Sebastiano del Piombo qui utilisait l’ardoise, Simone Geraci s’en inspire comme support pour les petits formats. Opposant contrastes et effets de brillance, l’ardoise contribue à la tension et à la poétique du tableau.
Rosario Vicidomini est surement le plus méditatif des trois. Dans son travail il ne cherche pas à représenter la réalité des choses. Ses objets ne sont pas des concepts, ses œuvres sont une forme d’expression mais avant tout une nécessité, une impulsion. La peinture lui permet de s’exprimer au-delà des mots. Construits dans un espace neutre, les objets choisis, à l’apparence si communs, sont montrés dans leur corporalité et dévoilent un aspect plus profond, plus perçant, qui reste cependant mystérieux et inaccessible. Ses coups de pinceaux sont légers et précis, réalisés à la peinture à l’huile, sont une base soyeuse, un endroit ouaté où poser ses « créatures ». Vicidomini crée des microcosmes dans lesquels son propos s’explicite pendant le processus créatif. Ici la matière et le temps se rencontrent dans cet univers «minéral » et intangible. Le propos de l’exposition « Faire Apparaître » est de créer une syntonie entre les œuvres des trois artistes et le spectateur. Entre similitudes, incongruences, oppositions ou affinités, l’essentiel est de se laisser emporter par le ressenti et les émotions. Cette conversation amicale et ouverte, ne prévoit pas de mots !!!! L’enjeu est de taille !

Artistes :

Romina Bassu, Simone Geraci, Rosario Vicidomini

Logo Teodora Galerie

25 rue de Penthièvre 75008 Paris
du mardi au samedi de 11h à 19h