Violaine Vieillefond

  • SANS TITRE
  • SANS TITRE
  • SANS TITRE
  • SANS TITRE
  • SANS TITRE
  • HASARDS ET NECESSITES, FORMES ORIGINELLES
  • HASARDS ET NECESSITES, FORMES ORIGINELLES
  • HASARDS ET NECESSITES, MUTATIONS I
  • HASARDS ET NECESSITES, MUTATIONS II
  • LES CHEMINS DE L'EAU II
  • LES CHEMINS DE L'EAU VIII

du 5 Février au 7 Mars 2015 VERNISSAGE le jeudi 5 Février à partir de 18h

DU SONGE A L IMAGE

Le silence de la peinture est sa musique propre. Celle de Violaine Vieillefond est d'une qualité particulière. Un silence sans parasite, celui de l'eau, des lacs ou des grands espaces.

Elle dit d'ailleurs n'écouter aucune musique en même temps qu'elle peint, manière de chercher celle qui lui est propre, de capter ce son particulier qui s'articule dans une dynamique interne, de toile en toile, non monochromes mais unichromes - si l'on peut tenter ce néologisme - camaïeux subtils ou variations autour d'une même couleur, d'un timbre de fond.

Plages vibrantes qui sont les poses particulières, plus ou moins lentes, graves ou légères de ce silence pictural.

Un unique mouvement semble animer parfois les toiles comme une rivière souterraine dont le courant affleure ici et là, laissant le ciel s'y refléter, avant de se perdre au milieu d'une prairie, grouillant  d'une vie primitive entre l'amibe, le coquillage et la feuille.

Ce sont de grandes toiles vertes ou des lagons bleus. Le bleu, couleur froide, devient ici éblouissant d'un outremer sans fin. Ce n'est pas du bleu Klein, c'est du bleu Violaine, l'azur crépusculaire d'une mer chaude, dans le mouvement fluide de cette algue, ou cette roche presque noire, au centre de la toile, visible un instant avant qu'une vague ne la recouvre.

Où le rouge est présent, c'est un carmin assourdi brodé de fil noir, aussi libre que l'eau, que la trame de la toile emprisonna soudain. Et le rose il y en a, s'égrène sur des petits carrés, collé comme un pétale sur un herbier, mais d'une fleur vivante.

Contraste saisissant avec les tableaux noirs, abysses marines ou volcans éteints, ou villes englouties aux cendres froides. Bouillonnement chaotique entre deux mondes, que cet hommage à Pierre Soulages, un des maîtres que Violaine Vieillefond affectionne en particulier. Mais les veines de la toile sont ici circulaires, évoquant la coupe d'un arbre tronçonné, fossilisé, où la lumière laisse encore briller, déci-delà, des fragments plus luisants que d'autres, comme des morceaux de mica. Matière mystérieuse d'une vie qui ne nous appartient plus, ou pas encore, sédiments au fond des rivières où le temps s'est figé.

Noire toujours l'encre acrylique sur le papier, mais elle se déploie en arabesques libres à travers la lumière pure du blanc.
Lumière que la toile peut aussi filtrer en d'infinies nuances gris-argent, douceur lunaire d'un nuage si vaporeux qu'il nous emmènerait vers un de ces ciels mythologiques des plafonds anciens, sans Zéphyr, ni  char ailé, ni colombes, mais la peinture, la vraie, se joue des siècles.
 
Maryse SAVALLE, mars 2014

 

Violaine VIEILLEFOND

FORMATION

- Institut d'Etudes Politiques - Histoire de l'Art et Archéologie, Paris X
- Ecole Nationale Supérieure des Techniques Avancées, Paris
- Classes préparatoires scientifiques au Lycée Louis Le Grand, Paris
- Ateliers des Arts Décoratifs, rue de Rivoli, Paris pendant 8 ans- peinture,
  atelier de Pierre Belves

EXPOSITIONS PERSONNELLES

2015 "Peintures Flottantes", Galerie Teodora, Paris
2014 "Les chemins de l'eau", Chapelle du Centre Culturel International de la Tour des Ursulines invitée par Hisao Takashi
"Shadows of forms", Galerie Art Cube, Catalogue avec préface de Bernard POINT
2013 "Métamorphoses des fluides: peintures et installations 2007-2013" & "Le paradigme du nénuphar: oeuvre éphémère", Ecole Nationale Supérieure des Techniques Avancées - Catalogue avec préface de Bernard Point
"Vitriosart", Portes Ouvertes des Ateliers d'artistes de Vitry-sur-Seine
2012 "Métamorphoses des fluides", Pavillon de l'Eau, Mairie de Paris et Eau de Paris - Catalogue avec préface de Bernard Point
"Métamorphoses", Galerie Audrey Marty (Saint-Malo)
2011 "Microcosmes", La Petite Galerie, rue de Seine, Paris
Espace Beaujon, Mairie de Paris - 8ème
2010 Galerie Bagatelle, Aix Les Bains
"Passages", Galerie municipale, La Clusaz, Haute Savoie
2008 Médiathèque André Malraux, Maisons-Alfort
Centre Culturel, Courbevoie
Vous êtes ici : Home LES ARTISTES Violaine Vieillefond Violaine Vieillefond 2015